Au Qatar, les entreprises s’arrachent les femmes expatriées

No Tags | Non classé

challenges.fr , Publié le 15-03-2016 à 11h10 Mis à jour à 15h08

C’est dans le petit émirat du Qatar que les femmes expatriées sont les plus nombreuses à obtenir un salaire supérieur à celui qu’elles percevaient dans leur pays d’origine, selon une étude HSBC.

Les femmes qui s’expatrient pour des raisons professionnelles sont encore rares. Dans plus de neuf cas sur dix, ce sont les femmes qui suivent leur conjoint qui partent à l’étranger, soulignait ainsi une étude réalisée par Expat Communication en septembre dernier. Pourtant, certains pays mettent les bouchées doubles afin d’attirer les talents féminins. De façon contre-intuitive, c’est au Qatar que les femmes expatriées ont le plus de chance d’obtenir un retour sur investissement intéressant.

C’est ce qui ressort d’une étude dévoilée récemment par la banque HSBC, à partir des réponses données par plus de 10.000 expatriées dans le monde. 57% des femmes expatriées déclarent ainsi gagner davantage d’argent au Qatar que dans leur pays d’origine, contre 56% en Suisse et 52% à Hong Kong, les deux autres pays qui complètent le podium. De même, 73% des expatriées au Qatar assurent être capables d’épargner davantage que chez elles. Les deux pays les mieux classés sur ce critère après le petit émirat du Moyen-Orient sont la Thaïlande (67% des expatriées interrogées) et la Chine (63%). Ce qui s’explique sans doute par la différence de pouvoir d’achat entre les salariés locaux et les professionnels en mobilité internationale.

 

lire la suite de l’article: http://www.challenges.fr/monde/20160315.CHA6263/ces-pays-ou-les-femmes-expatriees-gagnent-le-mieux-leur-vie.html