Doha accueille le 13ème congrès des Nations Unies contre le crime

No Tags | Non classé

En présence de S. A. Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, Emir du Qatar, M. Ban Ki Moon, Secrétaire général de l’ONU, M. Sam Kutesa, président de l’assemblée générale des Nations Unies, et d’un nombre important de ministres et hauts responsables de différents Etats et organisations internationales, S. E. Cheikh Abdallah bin Nasser Al-Thani, président du congrès, président du Conseil des ministres, ministre de l’intérieur qatari, a prononcé le discours inaugural du 13ème congrès des Nations Unies contre le crime, dimanche 12 avril 2015 au palais des congrès de Doha.
S. E. le président du Conseil des ministres, ministre de l’intérieur, a affirmé que l’Etat du Qatar croit fermement à la corrélation entre l’Etat de droit et le développement soulignant que la Vision nationale du Qatar 2030 souhaite l’émergence d’une société régie par la justice sociale et économique tout en intégrant la sécurité et la sureté publiques dans les différents plans de développement du pays.
S.E. Cheikh Abdallah bin Nasser Al-Thani a également rappelé les avancées récentes réalisées par le Qatar en matière de développement social et économique, puisque sur les 187 pays étudiés dans le Rapport sur le développement humain en 2014, le Qatar a été classé 37ème, tandis qu’il tient la 1ère position, pour la sixième année consécutive, dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, dans le classement du Conseil mondial de la paix et la 22ème position sur les 162 pays inclus dans ce rapport.
En outre, S. E. Cheikh Abdallah bin Nasser Al-Thani a rappelé le contexte dans lequel se tient ce 13ème congrès des Nations Unis contre le crime, marqué par une recrudescence des actes criminels sous toutes les formes, la persistance des conflits et des foyers de tensions, le manque de sécurité et de stabilité et l’absence de plans de développement dans de nombreuses régions du monde, de manière à engendrer l’accroissement des vagues de violence, de terrorisme et de corruption.