Communiqué à propos de l’arrestation d’une équipe de la BBC

No Tags | Non classé

Communiqué du bureau de communication du gouvernement de l’Etat du Qatar àpropos de l’arrestation d’une équipe journalistique de la BBC

Au début de ce mois, le gouvernement de l’Etat du Qatar a organisé un voyage de presse pour des reporters du Royaume-Uni, de l’Europe et de la région, en vue de leur permettre une meilleure compréhension des défis auxquels le Qatar doit faire face et du progrès réalisé concernant la question des travailleurs immigrés.

Le bureau de communication du gouvernement a invité une douzaine de journalistes à visiter des lieux de résidence de travailleurs qui sont au-deçà des standards, aussi bien qu’un nombre de nouveaux camps de travailleurs qui viennent d’être réalisés. Une liberté totale a été accordée aux journalistes pour rencontrer toutes les personnes qu’ils voulaient et pour circuler à souhait dans les camps de travailleurs. En outre, nous avions organisé des tables rondes et des entretiens individuels avec le ministre du Travail et des Affaires sociales, le Secrétaire général du Haut Comité des Projets et du Patrimoine et le directeur des affaires des travailleurs à la Fondation du Qatar.

Anticipant peut-être que le gouvernement qatari n’allait permettre aux reporters qu’un accès limité aux lieux de vie des travailleurs étrangers, l’équipe journalistique de la BBC a décidé d’effectuer, de son propre chef, une visite improvisée à des sites et d’interviewer des travailleurs dans les jours qui ont précédé la tournée programmée. Ce faisant, l’équipe de la BBC a fait une intrusion dans une propriété privée, ce qui constitue une violation de la loi au Qatar, comme dans la plupart des pays. Les forces de sécurité ont été appelées et l’équipe journalistique a été arrêtée.

Le gouvernement avait offert aux reporters participant à la tournée de presse l’opportunité de découvrir pleinement les problèmes que rencontre le Qatar et les progrès faits par le gouvernement et le secteur privé dans la prise en charge de cette question. Les journalistes avaient accès aux pires des camps des travailleurs aussi bien qu’aux meilleures de leurs résidences. L’équipe de la BBC était censée faire partie de cette tournée à laquelle elle fut conviée, mais elle a choisi d’agir en contradiction avec les lois du Qatar.

Lorsque le journaliste de la BBC et ses co-équipiers ont été libérés, nous avions essayé de les aider à rattraper les éléments essentiels de la tournée qu’ils n’avaient pu suivre. Il ne nous était plus possible de leur proposer un programme identique, mais nous avions organisé une interview du ministre du Travail et des Affaires sociales par l’équipe de la BBC qui a également pu se rendre dans l’un des nouveaux camps des travailleurs.

Nous espérons, qu’à travers le récit détaillé des difficultés rencontrées par le reporter de la BBC et son équipe, il apparaît clairement que cette expérience aurait pu leur être évitée s’ils avaient choisi de se joindre aux autres journalistes présents à cette tournée de presse. S’ils l’avaient fait, ils auraient pu avoir accès, en pleine journée, aux mêmes camps des travailleurs auxquels ils ont tenté de s’introduire dans les ténèbres de la nuit.

Des journalistes de l’Associated Press, l’AFP, The Guardian et Le Monde ont réalisé des reportages relatant ce qu’ils ont vu et entendu au Qatar, et nous invitons les lecteurs intéressés de lire leurs articles, qui sont disponibles en ligne.

En faisant intrusion dans une propriété privée et en violant les lois qataries, le reporter de la BBC s’est transformé en objet de son propre reportage. Nous espérons sincèrement que telle n’était pas son intention et nous regrettons qu’il n’ait pu relater la vraie histoire qui consiste essentiellement à dire que le gouvernement qatari et le secteur privé au Qatar font des progrès et déploient des efforts pour améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs étrangers immigrés au Qatar.

Saif Al-Thani
Directeur du bureau de communication
du gouvernement de l’Etat du Qatar

-Traduction non officielle-